JUGE DE PAIX

JUGE DE PAIX

JUGE DE PAIX

Créées en 1790 par l’Assemblée constituante pour régler les procès mineurs, les justices de paix devaient offrir aux justiciables une justice plus rapide et plus économique. Le juge de paix, élu à l’origine au suffrage universel, était à la fois juge et conciliateur; il était assisté d’assesseurs élus. Il avait pour ressort territorial le canton; mais des textes intervinrent, entre 1919 et 1953, pour autoriser la réunion de deux et même plusieurs justices de paix sous l’autorité d’un seul magistrat. Les attributions du juge de paix, d’abord limitées, s’étaient considérablement étendues. Malgré sa qualification de juge d’exception, il devenait de plus en plus un juge de droit commun. Mais la répartition des affaires était très variable, certaines justices de paix se trouvant submergées alors que d’autres ne jugeaient pas cent affaires par an. L’ordonnance no 58-1273 du 22 décembre 1958 a remplacé les justices de paix par les tribunaux d’instance, juridiction d’exception dont le ressort, plus vaste, est fixé par décret. À la place des quelque deux mille justices de paix on trouve désormais 437 tribunaux d’instance. Cette extension de la taille des ressorts, associée à la professionnalisation du juge et à l’accroissement des compétences dévolues par le législateur, a fait perdre à cette juridiction le caractère de proximité qui avait assuré le succès du bon vieux «juge cantonal».

Juge de paix magistrat qui formait à lui seul la juridiction appelée « justice de paix », à laquelle a succédé le tribunal d'instance.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Juge de paix — Justice de paix  Cette page d’homonymie répertorie les articles traitant d un même sujet en fonction du pays ou de la juridiction. La justice de paix désigne, dans certains pays, des organes juridictionnels qui ont ou avaient le pouvoir de… …   Wikipédia en Français

  • Juge de paix —    Procédure civile: magistrat chargé avant la création des tribunaux d instance de rendre la justice dans le cadre d une justice de paix dont le ressort était le canton …   Lexique de Termes Juridiques

  • juge de paix — n.m. Piste de 421 (dés) permettant de départager les consommateurs dans un café (qui « paie » ?) …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • juge de paix — /zhyiiwz da pey/ An inferior judicial functionary, appointed to decide summarily controversies of minor importance, especially such as turn mainly on questions of fact. He has also the functions of a police magistrate …   Black's law dictionary

  • juge — [ ʒyʒ ] n. • XIIe; lat. judicem, accus. de judex 1 ♦ Magistrat chargé d appliquer les lois et de rendre la justice. Charge de juge. ⇒ judicature. Robe, toque du juge. Juges des tribunaux judiciaires (⇒ magistrature) . Juges administratifs. ⇒ 2.… …   Encyclopédie Universelle

  • jugé — juge [ ʒyʒ ] n. • XIIe; lat. judicem, accus. de judex 1 ♦ Magistrat chargé d appliquer les lois et de rendre la justice. Charge de juge. ⇒ judicature. Robe, toque du juge. Juges des tribunaux judiciaires (⇒ magistrature) . Juges administratifs. ⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • paix — [ pɛ ] n. f. • fin Xe pais; lat. pax, pacis I ♦ 1 ♦ Rapports entre personnes qui ne sont pas en conflit, en querelle. ⇒ accord, concorde, entente. Avoir la paix chez soi. Être pour la paix des ménages. Faire la paix : se réconcilier. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • juge-arbitre — juge [ ʒyʒ ] n. • XIIe; lat. judicem, accus. de judex 1 ♦ Magistrat chargé d appliquer les lois et de rendre la justice. Charge de juge. ⇒ judicature. Robe, toque du juge. Juges des tribunaux judiciaires (⇒ magistrature) . Juges administratifs. ⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • juge-commissaire — juge [ ʒyʒ ] n. • XIIe; lat. judicem, accus. de judex 1 ♦ Magistrat chargé d appliquer les lois et de rendre la justice. Charge de juge. ⇒ judicature. Robe, toque du juge. Juges des tribunaux judiciaires (⇒ magistrature) . Juges administratifs. ⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • JUGE — s. m. Celui qui juge, qui a le droit et l autorité de juger. Dieu est le souverain juge, le juge suprême. L Église est juge de tout ce qui a rapport à la foi. Les jurés ne sont juges que du fait. Les juges d un concours.   Il se dit,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.